4 articles

Lauréats projets Campus des Métiers - 2ème appel à projets

Par Hélène CartonPublié le 09 déc. 2015 à 15:41 ♦ Mis à jour le 11 févr. 2016 à 17:49

Les Campus des métiers et des qualifications renforcent les coopérations entre le système éducatif et le monde économique au service de l'insertion professionnelle des jeunes.

Najat Vallaud-Belkacem a annoncé les 17 lauréats du deuxième appel à projets pour les Campus des métiers, aux côtés de Pierre Ferracci, président du Conseil national éducation économie (CNEE) pagemore , à l'issue de sa visite du Campus des métiers et des qualifications des travaux publics de Bruay-la-Buissière, le vendredi 30 janvier 2015.

La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a lancé le troisième appel à projets à cette occasion.

 

 

Source : http://www.education.gouv.fr

Feu vert pour dix nouveaux campus des métiers et des qualifications

Par Hélène CartonPublié le 11 févr. 2016 à 09:47 ♦ Mis à jour le 11 févr. 2016 à 10:17

La ministre de l'Education a donné son feu vert à la labellisation de dix nouveaux campus des métiers et des qualifications, le 29 janvier 2016.


Ce qui porte à 47 le nombre total de ces pôles d'excellence de la formation en alternance. Un nouvel appel à projets aura lieu au mois de mars 2016, indique le ministère.

 

Dix nouveaux campus vont obtenir le label "campus des métiers et des qualifications", portant à 47 leur nombre total. Ces nouveaux venus ont en effet reçu l'avis favorable du Conseil National Education Economie (CNEE).


Ces 47 pôles d'excellence de la formation en alternance ont été créés en trois vagues successives depuis 2013. Ils font travailler ensemble centres d'apprentissage, lycées professionnels, laboratoires de recherche, universités, centres de formation continue.

 

La liste dix nouveaux campus des métiers et des qualifications

Produits agroalimentaires en Auvergne (Aurillac)

Le réseau d'établissements est piloté par l'IUT de l'université de Clermont-Ferrand à Aurillac. Le lycée agricole Georges Pompidou et le lycée des métiers Raymond Cortat également situés à Aurillac sont associés à l'IUT.

Agrosciences, agrolimentaire et alimentation (Vaucluse)

Le campus, piloté par l'université d'Avignon, fédère des CFA publics et privés, des établissements d'enseignement supérieur, des établissements consulaires, des lycées de l'Éducation nationale et du ministère de l'Agriculture.
Forêt-bois (Dax)
Plusieurs lycées de l'Education nationale, des CFA, l'université de Bordeaux et plusieurs écoles d'ingénieurs dont l'école nationale supérieure des sciences agronomique, sont associés à ce campus. Il est piloté par le lycée des métiers du bois de Saint-Paul-lès-Dax.

Automobile et mobilités du futur (Nord Franche-Comté)

Le projet, qui est soutenu par plusieurs entreprises du secteur (PSA, Faurecia), par l'UIMM et la communauté d'agglomération du pays de Montbéliard, est notamment porté par l'université de Technologie de Belfort-Montbéliard.

Transition énergétique (Tarbes, Hautes-Pyrénées)

Le campus repose sur une variété de plates-formes technologiques spécialisées réparties sur l'ensemble du département. Il s'inscrit dans la démarche engagée par le département des Hautes-Pyrénées pour devenir un territoire à énergie positive.

Autonomie, longévité et santé (Nord Pas-de-Calais)

Le projet, qui se veut pluridisciplinaire et à dimension internationale, est piloté par le lycée Jan Levezzari (Berck sur Mer) et le lycée Valentine Labbé (La Madeleine). Il associe des établissements d'enseignement supérieur publics et privés et des établissements du ministère de la santé et de l'agriculture.

Bioraffinerie végétale et chimie durable (Picardie)

Le campus, qui est piloté par l'université de Picardie, repose à la fois sur le réseau de l'éducation nationale et sur le réseau de l'agriculture avec des établissements publics et privés. Il est également soutenu par l'Union des industries chimiques.

Mécanique connectée (Savoie-Mont-Blanc)

Le lycée des métiers de l'industrie Arve Mont-Blanc à Passy est le porteur de ce projet qui fédère des lycées professionnels publics et privés, des CFA, des organismes de formation continue, et l'université de Savoie.

Design et habitat (Loire)

Le campus est spécialisé sur la réhabilitation du patrimoine bâti. Il fédère, autour de la Cité du design, des lycées professionnels (dont l'établissement Jean-Monnet qui est pilote), des CFA, l'université de Saint-Etienne, des écoles d'ingénieurs et d'architecture.

Economie touristique (Val d'Europe)

L'objectif du projet est de faire émerger un pôle régional d'excellence en matière de tourisme, autour de divers partenaires institutionnels (État, région Ile-de-France, département de Seine-et-Marne), académiques (Comue université de Paris-Est) et de l'entreprise EuroDisney.

Source : localtis.info

Inauguration Campus Métiers & Qualification - Image Numérique et Industries Créatives

Par Hélène CartonPublié le 10 déc. 2015 à 16:41 ♦ Mis à jour le 06 janv. 2016 à 11:06

Le 5 novembre 2015 a eu lieu l'inauguration du Campus des Métiers et des Qualifications - Image Numérique et Industries créatives au Lycée Jean Rostand de Roubaix en présence de :

 

Jean-François CORDET
Préfet de la région Nord Pas-de-Calais
Préfet du Nord

Daniel PERCHERON
Sénateur du Pas-de-Calais
Président du Conseil Régional Nord Pas-de-Calais

Luc JOHANN
Recteur de l'Académie de Lille
Chancelier des Universités

 

 

 

 

 

Les 5 priorités du gouvernement pour rapprocher École et entreprise - www.chefdentreprise.com

Par Hélène CartonPublié le 10 déc. 2015 à 12:01 ♦ Mis à jour le 10 déc. 2015 à 16:21

La ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a présenté son plan pour rapprocher l'école de l'entreprise, le 2 décembre. Stage des chefs d'établissements en milieu professionnel, Mooc pédagogique pour les entreprises, réserve citoyenne... Plusieurs mesures seront déployées dès 2016.

Les 5 priorités du gouvernement pour rapprocher École et entreprise

© Benjamin Géminel

Au-delà de l'éducation et de l'accès à la culture, comment l'école peut-elle accompagner au mieux l'insertion professionnelle et sociale des jeunes dans la vie active ? Pour la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, la réponse se trouve notamment dans le rapprochement du milieu scolaire avec l'entreprise. Deux mondes encore très cloisonnés qui gagneraient à davantage se connaître et se rencontrer. Mercredi 2 décembre 2015, la ministre a ainsi présenté une douzaine de mesures dans ce but, articulée autour de cinq priorités.

Celles-ci s'inspirent des recommandations du Conseil national éducation-économie (CNEE) ainsi que du rapport de Christiane Demontès, chargée de la mission évaluation des partenariats de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur avec le monde économique pour l'insertion professionnelle des jeunes. Passage en revue.

1. Renforcer les liens entre élèves et monde professionnel

Le gouvernement compte améliorer la mise en relation entre élèves à la recherche d'un stage et entreprises. Parmi les mesures retenues, des pôles de stages vont être déployés sur l'ensemble du territoire. Animés par des jeunes en service civique, ces pôles auront pour vocation d'aider les élèves à trouver leurs stages, dès janvier 2016.

Les stages de 3ème seront de même mieux encadrés avec la mise en place d'une préparation systématique pour l'élève (fixation d'objectifs, apprentissage de la collecte et de la hiérarchisation des informations, etc.) et la création d'un Mooc (cours en ligne) dédié aux entreprises pour améliorer l'accueil et l'intégration des jeunes. Des passerelles entre milieu éducatif et professionnel vont par ailleurs être renforcées (ex : visite d'entreprise, projet pédagogique basé sur l'esprit d'initiative, etc.).

2. Mieux répondre aux besoins des entreprises

Autre annonce, la mise en place de six nouveaux campus des métiers et des qualifications pour une durée de quatre ans : en région Poitou-Charentes pour la filière de la production culinaire terre-mer et gastronomie, en région PACA pour la filière de la relation client, en Bretagne pour les technologies et usages numériques, en Nord-Pas-de-Calais pour les filières du ferroviaire, de l'industrie automobile et de l'éco-mobilité, en région Centre pour les industries cosmétiques et pharmaceutiques et en région Midi-Pyrénées pour la filière de l'aéronautique et du spatial. Lancés en 2013, ces pôles d'excellence ont pour vocation de mettre en réseau les acteurs d'une même filière professionnelle (lycée professionnel, CFA, université, laboratoire de recherche, entreprises, etc.).

Début 2016, sera par ailleurs lancé le premier conseil sectoriel national dédié à la filière numérique. Rassemblant acteurs de l'enseignement supérieur et de professionnels du secteur, sa vocation est d'analyser les besoins en compétences et l'évolution future des métiers et qualifications. L'objectif : accompagner au mieux ces changements au niveau des programmes d'enseignement et d'insertion professionnelle mais aussi des synergies entre mondes de la recherche et de l'entreprise. D'autres conseils sectoriels nationaux seront instaurés par la suite.

3. Améliorer la connaissance réciproque entre les représentants de l'éducation nationale et les entreprises

Dès 2016, les chefs d'établissement scolaires et les inspecteurs devront obligatoirement suivre un stage en entreprise, dans le cadre de leur formation. Création d'un kit d'accompagnement pour les professeurs et entreprises, mise en place d'un module de formation sur l'esprit d'entreprendre du primaire au lycée... Plusieurs mesures vont être déployées afin de renforcer la connaissance mutuelle de ces deux milieux.

4. Inciter les salariés à rejoindre la réserve citoyenne de l'Éducation nationale

Dans ce même esprit, le gouvernement souhaite davantage promouvoir la réserve citoyenne de l'Éducation nationale auprès des salariés. Ce dispositif permet à chacun de se porter bénévole pour intervenir en milieu scolaire afin de partager ses valeurs, ses engagements et son expérience.

5. Piloter la relation École-Entreprise

Afin de coordonner au mieux toutes ces actions, un dispositif de pilotage national réunissant l'ensemble des ministères et acteurs concernés sera mis en place dès juin 2016. En régions, ce seront les comités locaux École-Entreprise (CLEE) qui se chargeront du bon déploiement du plan. Seize académies en sont déjà dotées et treize de plus doivent en créer d'ici fin 2016.

 

Source : www.chefdentreprise.com/

Publié le par

Page 1 / 1

Haut de la page